/medias/image/17798481325acf4d7c90655.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

“C’est l’égalité qui pourra rétablir la confiance” par Pascale Rus - DG du Groupe IGS

Information générale

-

24/04/2019

15 April 2019

“C’est l’égalité qui pourra rétablir la confiance” par Pascale Rus

Ce n'est pas une nouveauté, le Trophée de la Parisienne fait la part belle aux femmes. C'est donc une nouvelle fois à la rencontre d'une personnalité féminine de talent que se sont rendues les équipes du webzine. Pascale Rus est la toute nouvelle directrice générale exécutive du Groupe IGS, spécialiste de la formation et partenaire historique du Trophée. Avec elle, nous avons parlé des notions d'humanisme et d'entreprenariat, valeurs fondatrices du groupe, et d'égalité hommes/femmes.

Peut-on vraiment associer l’humanisme (qui prône le collaboratif) et l’entrepreneuriat (à l’origine une action individuelle) ?

L’humanisme et l’entrepreneuriat ne sont, à mon sens, en aucun cas antagoniques. L’humanisme considère l’humain comme un être en possession de capacités intellectuelles infinies, qu’il peut utiliser afin de développer son savoir et sa maîtrise des disciplines. C’est finalement simplement croire en l’être humain et en sa capacité à devenir meilleur, et à faire profiter à la société toute entière de ses connaissances et de son savoir. L’entrepreneuriat quant à lui implique l’audace, le courage, la prise de risque pour essayer, tester, innover, sortir des sentiers battus et stimuler la créativité pour introduire des améliorations et des nouveautés dans nos quotidiens.

Finalement, l’humanisme et l’entrepreneuriat se rejoignent complètement : les deux invitent les femmes et les hommes à faire de leur mieux, à dépasser leurs limites pour permettre des réussites durables, personnelles et collectives. Dans le monde de l’entreprise, il est important de les concilier.

Lorsque Roger Serre, fondateur du Groupe IGS, anticipe les besoins des entreprises en imaginant les premières formations en apprentissage dans le domaine des services : il est entrepreneur ; quand il décide de rendre accessibles ces formations à tous les publics (jeunes, professionnels en situation de transition, …), il revient aux fondements de l’humanisme, en donnant à chacun les moyens d’explorer ses capacités et de se développer.

Aujourd’hui, les entreprises et les organisations doivent être capables d’innover, constamment, d’être précurseurs et d’anticiper les besoins de chacun tout en assumant leur responsabilité sociale.

Considérez-vous que la valorisation des femmes au sein des entreprises et dans les postes à responsabilité est un moyen de rendre une entreprise plus humaniste ?

L’entreprise a besoin des talents et des compétences adaptées à son développement et à sa raison d’être. Personnellement, j’ai toujours eu à cœur de faire grandir ces talents pour assurer la pérennité et l’évolution de l’entreprise. Les talents sont partout, ils ne sont pas genrés. Ce qui est important c’est surtout d’assurer l’égalité de traitement, d’évaluation et la bienveillance afin que chacun puisse explorer ses capacités et s’épanouir dans un poste où ses talents peuvent s’exprimer. C’est cette égalité qui pourra rétablir la confiance ; la confiance dans l’entreprise, et la confiance que les femmes doivent avoir en leurs potentiels.

Comment contribuez-vous à cela ? Avez-vous développé des initiatives spécifiques à destination des femmes ?

Le Groupe IGS et ses établissements se consacrent, depuis 1975, à donner à chacun les clefs de la réussite professionnelle et personnelle. Cela se concrétise à travers des formations accessibles à l’ensemble des publics : femmes, hommes, jeunes, moins jeunes, professionnels, personnes en situation de transition professionnelle, quelles qu’elles soient, etc. A nouveau, c’est l’égalité que nous prônons depuis plus de 40 ans et c’est ainsi que nous avons accompagné plus de 67 000 personnes vers la réussite !

Quel lien faites-vous entre les valeurs du sport et celles du Groupe IGS ?

Le sport véhicule des valeurs fortes telles que le dépassement de soi, le respect de l’autre et le travail d’équipe. Ces vertus sont en complète adéquation avec nos trois valeurs : Humanisme, Entrepreneuriat, Professionnalisme, et c’est pourquoi le sport est intégré dans les programmes de formation et les activités proposées aux apprenants. L’esprit entrepreneurial du Groupe et de ses établissements les a notamment guidés à développer le Golf Trophy de l’ICD. Un événement qui, comme La Parisienne, permet aux participants de pratiquer le golf et d’y développer des qualités telles que la concentration, la posture et l’ancrage.

 

Published by La rédaction du Trophée de la Parisienne in Webzine

124 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information générale

L'ESAM Paris lance un parcours de Droit permettant d'intégrer le concours du barreau !

User profile picture

Marion Vidal

11 juillet

Information générale

L'ESAM consacrée sen Finance !

User profile picture

Marion Vidal

09 juillet

Information générale

Aujourd'hui, journée Job Dating pour nos ESAMiens ! =

User profile picture

Marion Vidal

14 mai