/medias/image/17798481325acf4d7c90655.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Antoine Bronze - Direction de l’Audit Interne du groupe OGF

Portraits

-

29/01/2019

Antoine Bronze, diplômé en 2010 de l’ESAM, vous raconte son parcours depuis sa sortie de l’ESAM. Aujourd’hui, il travaille au sein de la Direction de l’Audit Interne du groupe OGF, leader français des services funéraires.



1) Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre métier actuel ?

Le métier d’auditeur interne consiste à s’assurer que le fonctionnement et la gouvernance de l’entreprise à laquelle on appartient lui permettent de remplir ses objectifs et de maîtriser ses risques.

Pour cela, je réalise des missions d’audit qui donnent lieu à la rédaction et l’envoi d’un rapport à la Direction Générale. Celui-ci contient des recommandations qui permettent de corriger les anomalies constatées ou d’améliorer la performance de l’entreprise.

La nature des missions est définie par un plan d’audit interne approuvé par le Comité d’Audit.

Les thématiques sont diverses et variées, tout comme la durée des missions qui oscille de quelques jours à plusieurs mois. Par exemple, il peut s’agir d’auditer l’ensemble de la politique Achat, le processus de recrutement, la conformité juridique d’une opération, le respect des procédures du groupe sur un site, évaluer une situation de fraude, …

Peu importe la nature de la mission, elle est toujours réalisée selon une méthodologie d’Audit encadrée par les normes professionnelles d’audit interne de l’IFACI et de l’IIA.

2) En quoi votre métier est-il enrichissant ?

Ce poste est enrichissant à plusieurs titres.

D’une part, il n’y a jamais de routine. On ne fait jamais les mêmes choses. D’une mission à l’autre, on change de sujet, on côtoie des personnes différentes et on se rend sur de nombreux lieux.

D’autre part, l’Audit Interne occupe une fonction stratégique dans la plupart des organisations. Nous sommes proches de la Direction Générale et nous participons, à travers nos recommandations, au processus de Gouvernance. Nous sommes des acteurs du changement.

Par ailleurs, on acquiert de nombreuses compétences. Comme nous sommes amenés à auditer tous les sujets possibles et inimaginables (que ce soit les services supports ou opérationnels, des projets, des processus transverses, …), on cumule de nombreux savoirs sur le fonctionnement d’une entreprise et on dispose d’une vision globale sur l’ensemble des fonctions et processus.

Enfin, depuis quelques mois, j’ai été promu comme chef de mission au sein de mon équipe. Cela signifie que je suis chargé d’accompagner les autres auditeurs dans la réalisation de leurs missions, de la définition des objectifs à la rédaction des rapports. Cet aspect est enrichissant en termes pédagogiques et d’encadrement.

3) Vers quel type d’emploi vous permettra-il d’évoluer ?

Il existe de nombreux débouchés après plusieurs années comme auditeur interne : on peut évoluer vers un poste de directeur d’un service ou d’une Business Unit, être promu ou embauché ailleurs comme Directeur de l’audit Interne, devenir consultant, créer son entreprise, …

4) Quelles sont les études que vous avez suivies pour arriver à ce poste ?

J’ai fait le parcours de l’ESAM en 5 ans, de 2005 à 2010. A ce titre, je suis titulaire d’un Master 2 Management et Pilotage de l’entreprise, spécialité Audit & Conseil.

Parallèlement, je suis titulaire d’un Master 2 en Droit de l’Entreprise et des Contrats de l’Université Lille II.

Enfin, depuis 2016 je suis Auditeur Interne Certifié (CIA).

Au-delà des études, le parcours professionnel est tout aussi important dans la construction d’une carrière.

5) En quoi l’ESAM vous a permis de construire votre carrière professionnelle ?

L’ESAM m’a donné un parcours sur mesure : j’ai pu étudier un semestre à l’étranger durant ma troisième année puis effectuer les deux années de Master en Alternance, au sein d’un cabinet d’audit et d’expertise comptable.

L’ESAM m’a aussi permis de disposer d’un double diplôme grâce au partenariat de l’époque avec l’Université du Droit et de la Santé Lille II. Ces deux diplômes me permettent de revendiquer aussi bien une expertise en audit financier qu’en droit des affaires. Cette polyvalence est appréciée des recruteurs, notamment pour des postes en audit interne, qui amènent à évaluer une entreprise dans son ensemble.

Il me semble qu’aujourd’hui l’ESAM propose le même type de partenariat avec une université canadienne.

115 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Joyeux anniversaire au Président de l'Association des Diplômés, Guillaume VACHERESSE !

User profile picture

Marion Vidal

26 mars

Portraits

Appel à témoignages !

User profile picture

Domitille Delille

20 février

1

Portraits

Nicolas Duyck - Directeur Administratif et Financier chez Norma Capita

User profile picture

Marion Vidal

29 janvier