/medias/image/17798481325acf4d7c90655.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Entretien avec Thomas Le Vacon, gérant d’une entreprise de vins.

Portraits

-

18/04/2018

QUEL EST VOTRE PARCOURS AU SEIN DE L’ESAM ?

Je suis diplômé du titre certifié Expert Financier – promotion 2013 de l’ESAM. J’ai commencé à créer mon entreprise un peu avant la fin de mes études, plus précisément 8 mois avant. J’ai pu me lancer en utilisant mon réseau puisqu’en plus de mes études en alternance, je travaillais de temps en temps dans le domaine de la restauration. Ainsi, j’ai décidé de créer mon entreprise dans un domaine qui me passionne : le vin.

QUEL EST LE CONCEPT DE VOTRE ENTREPRISE ?

Je rachète du stock de vin à des fournisseurs qui n’arrivent pas à vendre leurs stocks et je le revends à des restaurateurs ou à des personnes souhaitant organiser des évènements privés de type mariage, etc.

A mes débuts je n’avais pas de moyens : mon modèle économique s’appuie sur le fait de facturer mes clients à la commande directement puis de payer mes fournisseurs 30 jours après. Cela m’a permis d’acquérir des fonds afin d’investir par exemple dans du matériel (ex : une camionnette pour livrer mes clients). Ensuite, j’ai utilisé mon réseau de restaurateur et mon réseau de fournisseur et en alliant les deux, j’ai pu construire cette entreprise.

QUELS COURS DE L’ESAM METTEZ-VOUS AUJOURD’HUI EN PRATIQUE ?

L’ESAM m’a apporté dans un premier temps des compétences juridiques et financières qui m’ont beaucoup aidé. Nous sommes amenés à travailler en mode projet, ce qui nous permet de savoir comment calculer un OBE ou comment est-ce qu’on arrive à un bénéfice. Les cours juridiques sont tous aussi importants, notamment le droit social. C’est principalement des connaissances opérationnelles qui m’ont aidé à construire mon projet aujourd’hui.

QUEL EST VOTRE MEILLEUR SOUVENIR DE L’ESAM ?

L’ambiance qui y règne ; ne serait-ce que l’entente et la proximité qu’on peut avoir avec les professeurs sur nos projets. Nous sommes amenés à côtoyer des personnes ouvertes d’esprit qui sont prêtes à partager leurs expériences. Dans le cadre de mon projet, j’ai fait appel à plusieurs professeurs qui m’ont énormément aidé et ont été présents sur les parties d’entreprise et d’ingénierie financière. J’ai également des souvenirs sur le soutien des tuteurs quant au suivi et la réalisation du mémoire. C’est pour ces raisons que je souhaite aujourd’hui pouvoir partager mon expérience avec les jeunes diplômés.

 

QUEL CONSEIL POUVEZ-VOUS DONNER AUX ÉTUDIANTS QUI SE DESTINENT À DEVENIR ENTREPRENEURS ?

La filière que propose le master de l’ESAM en création d’entreprise est extrêmement intéressante car elle permet de développer à la fois votre capacité entrepreneuriale mais également intrapreneuriale. En effet, d’une part elle vous permet de vous accompagner dans le lancement de votre entreprise et d’autre part, de montrer à votre futur employeur votre capacité à construire un projet. Lorsque l’on se retrouve en entretien avec un recruteur, au final ce qui est important c’est de communiquer et ce qu’il veut entendre, ce sont les compétences que l’on a acquises tout au long de notre parcours à l’ESAM  et qui vont pouvoir être utilisées au profit d’une entreprise ou d’un projet individuel.


Merci Thomas pour ce témoignage et bon courage pour la suite !

180 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Joyeux anniversaire au Président de l'Association des Diplômés, Guillaume VACHERESSE !

User profile picture

Marion Vidal

26 mars

Portraits

Appel à témoignages !

User profile picture

Domitille Delille

20 février

1

Portraits

Nicolas Duyck - Directeur Administratif et Financier chez Norma Capita

User profile picture

Marion Vidal

29 janvier